La cueillette des fleurs sans senteur

Publié le par Nadir KATEB Auteur

La cueillette des fleurs sans senteur

 

Il est plus facile de crier son amour perdu que d'aller à sa recherche, plus facile de le souffrir en silence que de le suivre et de s'apercevoir que finalement cela ne valait pas le coup, cet amour auquel nous y croyions n'était finalement qu'une grosse arnaque divine, et nous crions de douleur, nous pleurons de honte et de déception. Oui, il est plus facile parfois de laisser partir l'amour au lieu de lui courir après, le récupérer sale et maudit, tâché, souillé de mille baisers étrangers, vagabonds. 

Qui a donné un nom a ce sentiment que tout le monde a, que tout le monde possède sans exception et que tout le monde insiste a chercher aileurs? Ils le cherchent comme un trésor enfui dans des terres profondes, comme un ange oublié dans les cieux lointains. Ils le confondent souvent avec des personnes or l'amour n'a jamais été une personne, l'amour n'a jamais été physique. Qui est le menteur qui a lancé cette rumeur suivie ensuite par 7 milliards d'individus, tous aussi tristes les uns que les autres? Qui a dit que l'amour dure trois ans? Qui a parlé de règles du premier rendez-vous? Qui a cru a ces cours de séduction? Qui a parlé de convention dans l'amour, de régles, de lois, qui a bourré le crâne de nos enfants de telles sotises qui font que le monde ne sait plus qui il est, se situant dans une sorte de société modèle, une société fantasmée créée pour décevoir, pour tuer le rêve de chacun, une société dégénérée faisant en sorte que la vérité soit couverte de mensonge, mais attention, un mensonge qui plait, un mensonge qui séduit, un mensonge qui soit suivit, adoré et vénéré, un mensonge qui vend.

 

Il est plus facile de croire a des fabulations et des calomnies répétées depuis des siècles que de se rendre compte qu'on se trompe et qu'en fait il suffit de voir les choses autrement pour savoir que la vérité était là depuis le début, et commencer a avoir un avis tout neuf, une idée faite par soi-même, aucune influence de l'autre, aucun spot publicitaire, aucune contrefaçon de ce sentiment noble qu'est l'amour. Il n'est pas difficile de réfléchir et penser cela ne coûte rien, du moins pour le moment, profitons alors pour réfléchir avant que ce soit taxé la réflexion, et que toute pensée ne nous coûte une fortune. 

Ne cherchez pas l'amour, perdez pas de temps, perdez pas d'énergie, l'amour est en vous, c'est dans votre entourage, les gens qui sont là malgré vos défauts, vos crises de colère, vos délirs et vos folies, l'amour est un sentiment qui surgit seulement si un geste le provoque, une personne le déclenche ou un autre sentiment, l'amour n'est pas pour autant ce geste, cette personne ou cette musique, mais ces élements peuvent aider à le développer, à le faire durer dans le temps et dans l'espace.

 

 

Aimons-nous les uns les autres, disons-nous les uns les autres et chantons-nous sans répit ni désolation. 

Commenter cet article