Advienne que pourra

Publié le par Nadir KATEB Auteur

222748 580948198599668 975578175 n

 

On aurait pu écrire cette histoire que le monde se contentait de rêver

 

On aurait pu être silence sur ces collines dorées, et de nos mains encore trop petites,

Toucher les cieux presque étoilés…

 

Etre deux gouttes d’eau inséparables, lâchés dans un océan infini,

 

On aurait pu être pas mal de choses, que l’on pense et que l’on désire

 

Pour cela il fallait arrêter de lire.


Tiens, on aurait pu être l’amour,


Cet amour dont tout le monde parle et que personne n’a osé vivre

Cet amour que l’on chante et que l’on trouve emprisonné dans tous ces livres

On aurait pu être ces deux chanceux qui libèrent l’amour de l’emprise du papier et qui le font sortir à la rue.


On aurait pu être ces deux malins qui arrêtent le temps et montrent à l’humanité entière que même leurs cœurs en pierre peuvent un jour se convertir en charbon, brûlé mais fier.


Etre une note de musique fredonnée par toutes les lèvres rebelles, une danse populaire dont tous les royaumes s’emparent du rythme.


Tiens, on aurait même pu être ce rythme, lent, très lent, joyeux, plein de vie, fou, démesuré, ivre, insensé.


Au diable la raison.


On aurait pu changer ce temps froid et remplir les âmes de chaleur et de folie

Mais tu avais déjà fait ton choix et tu devais, comme toute personne sensée,  l’assumer.


Et moi je continue mon voyage sans toi, avec ma solitude et ma folie, avec mon âme de vagabond et l’intime conviction, qu’on aurait pu être la conscience éveillée du monde.

 

Most-amazing-and-beautiful-Oil-Paintings-art-collection-by-.jpg




Publié dans Les mots qui soignent

Commenter cet article